mardi 25 avril 2017

Mais où sont les Neiges d'Antan ?



Festive est la flamme
Qui, du cœur de l’hiver
Allume le feu de l’amitié
Et réchauffe les liens

Autrefois, les fêtes étaient appréciées car elles consolidaient les membres du groupe, du clan, de la société. 
Chacun y participait, pour s’amuser et pour être utile. 

Les rencontres se faisaient aussi bien autour de la table qu’en cuisine, aussi bien sur la place que sur l’estrade. Les liens se créaient et se consolidaient. On y parlait danse, travail, loisirs, mariage, retrouvailles, etc. Et même, on s’échangeait des conseils pour les champs, des recettes de cuisines ou des souvenirs des voyages. Celui qui savait jouer d’un instrument en jouait, celui qui savait chanter, chantait et celui qui savait conter tenait en haleine ceux qui étaient venus pour l’écouter. 
Chacun avait sa place et tous étaient satisfaits. 

Aujourd’hui, les fêtes de grands groupes se font rares mais, les liens existent encore ; il faut passer par des réseaux sociaux. 
Chacun a sa chance de nouer amitié. 
C’est un peu plus long, parfois plus risqué mais, chacun peut apporter ce qu’il sait faire. 

Pour ma part, j’écris. Merci de me lire, ami lointain et, si tu aimes, fais-moi un signe. 

Vous avez aimé mon post ? Vous aimerez aussi celui de mes amis : avidoxe, dinadedan, EcrirePastel, Elsass-by-Nath, et VittorioDenim N’hésitez pas à partager et, même, abonnez-vous. Bonne lecture.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

JLPV 'Jean de Florette' de Marcel Pagnol

Jean de Florette de Marcel Pagnol est le premier tome de « L’eau des Collines ».  C’est une histoire qui commence par la présentati...