jeudi 20 avril 2017

Montagnes et Difficultés



Tous les hommes pensent que le bonheur est au sommet de la montagne alors qu’il est dans l’art de la gravir.” Confucius

Longtemps je me suis demandé pourquoi certains hommes montaient tout en haut des montagnes… pour en redescendre alors que s’ils restaient bien assis, ils étaient déjà arrivés. 

Et puis, j’ai rencontré des personnes qui faisaient de l’escalade. Ils ne m’ont rien expliqué et n’ont pas cherché à me faire changer d’opinion. Alors, je me suis posé des questions et je crois que j’ai compris. 

Ils ne montent pas en haut de la montagne chercher le bonheur. Le bonheur n’est pas là-haut. Il n’est pas non plus sur le chemin. Il est en eux. Ils ont besoin de la montagne pour le faire fleurir et du chemin qui y mène pour le faire durer. Tout simplement. 

Peut-être que toi, tu le ressentiras dans le pré, sous la terre du jardin, dans une piscine, sur les pistes d’un stade, sur un vélo, etc. mais, en fait, il est déjà en toi. Le pré, l’eau, le stade et le vélo, ne sont que le chemin qui permet d’y accéder ; chacun le sien !  

Vous avez aimé mon post ? Vous aimerez aussi celui de mes amis : avidoxe, dinadedan, EcrirePastel, Elsass-by-Nath, et VittorioDenim N’hésitez pas à partager et, même, abonnez-vous. Bonne lecture.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

JLPV 'Jean de Florette' de Marcel Pagnol

Jean de Florette de Marcel Pagnol est le premier tome de « L’eau des Collines ».  C’est une histoire qui commence par la présentati...