jeudi 27 avril 2017

Quand l'Aigle est Blessé



Les signes sur l’argile séchée disparaissent
Seulement quand (si) l’argile se ramollit 
Nos cicatrices disparaissent seulement
Quand notre for intérieur s’attendrit 

Nous recevons des blessures durant tout notre vie. Mais, c’est surtout pendant notre adolescence qu’elles nous marquent le plus. 

Les coups peuvent être de différentes sortes : la violence, l’abus, la guerre, une mauvaise éducation, l’échec, etc. 
Nous serons toujours confrontés à des blessures qui nous ont été affligées durant l’adolescence car c’est à ce moment que nous entamons la dernière étape vers la vie d’adulte où nous serons ce que nous sommes devenus. 
Or, nous sommes humains et la paix et la stabilité du corps et de l’esprit sont possibles. 

L’enfer, c’est les autres, a dit Jean-Paul Sartre dans sa pièce Huis-Clos 1943/1944 et à chaque fois que nous nous verrons par rapport aux yeux des autres, que nous nous jugerons par rapport aux principes des autres, nous ressentirons ces blessures. 

Pour trouver l’apaisement de l’esprit, nous devons trouver l’apaisement en notre for intérieur. 
Nous devons nous détacher des autres, ne pas les juger afin de ne pas se sentir jugés, leur pardonner afin de ne pas se sentir coupables.   

Vous avez aimé mon post ? Vous aimerez aussi celui de mes amis : avidoxe, dinadedan, EcrirePastel, Elsass-by-Nath, et VittorioDenim N’hésitez pas à partager et, même, abonnez-vous. Bonne lecture.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

JLPV 'Jean de Florette' de Marcel Pagnol

Jean de Florette de Marcel Pagnol est le premier tome de « L’eau des Collines ».  C’est une histoire qui commence par la présentati...