lundi 10 avril 2017

Se Lever le Matin et Entreprendre



Le héron attend dans l’azur de l’estuaire
Seul, blanc, immobile pendant des heures

Notre lot quotidien est de nous lever le matin pour aller au travail. Et là, nous y passons des heures à nous occuper pour un salaire qui viendra en fin de mois. 

Le héron, que nous voyons attendre des heures, sera payé avant nous. Dès que le poisson passe à sa portée, il l’attrape et l’avale. Pourtant, ses heures à lui nous semblent une éternité par rapport aux nôtres. C’est que nous, nous occupons notre temps et donc notre cerveau. 

Faut-il en déduire que ce sont les heures où on ne fait rien, les heures qui nous peinent, qui ne passent pas, qui nous rendent vieux ? 

Il y a un proverbe qui dit « Oisiveté est mère de tous les vices. » Ainsi, une heure d’ennui, non seulement nous vieillit mais, en plus nous incite à nous occuper dans la facilité ; le vice.  

Vous avez aimé mon post ? Vous aimerez aussi celui de mes amis : avidoxe, dinadedan, EcrirePastel, Elsass-by-Nath, et VittorioDenim N’hésitez pas à partager et, même, abonnez-vous. Bonne lecture.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

JLPV : L'ivre de mots" de Stéphane DeGroodt

Oui, j’ai osé lire le livre de Sthéphane DeGroodt tout d’abord parce que c’est SDeG, ce gars qui m’a stupéfait sur une chaine TV que j...