jeudi 4 mai 2017

Changement de Cap, Oral



L’oiseau utilise les courants ascendants pour se mouvoir en l’air et pour se reposer mais il ne peut obliger le vent à changer de direction. (d'après le Tao) 

Durant des milliers d’années, l’Homme a essayé de dominer la nature.
Dès l'Homo-Sapiens, nous nous sommes passés le mot : "évolution"! Nous avons imaginé, essayé, recommencé jusqu’à y arriver. C'était s'adapter ou mourir, évoluer ou dormir. 

Nous avons construit des cathédrales, des gratte-ciels, des centrales nucléaires. Nous avons volé; nous avons quitté le sol et même la Terre. Nous avons modifié des structures d’atomes et nous nous sommes servis d’ondes. Etc. 
Et, ce n’est pas fini ; il y a encore des choses à inventer, ou trouver puisque la plupart des inventions sont dues au hasard. 

L’Homme est ainsi fait ; il veut voler comme l’oiseau, nager comme le poisson ou commander aux éléments. Il veut comprendre, il veut reproduire et maitriser. 

Mais, que perdons-nous en nous libérant de l’attraction terrestre ?  Dans cette quête du savoir, sommes-nous plus heureux ? Sommes-nous encore capables d'entendre le cri de douleur de la nature qui nous entoure, d'où nous venons et que nous abîmons ? Aimons-nous encore notre Terre ? Qu'en dire ? 

Vous avez aimé mon post ? Vous aimerez aussi celui de mes amis : avidoxe, dinadedan, EcrirePastel, Elsass-by-Nath, et VittorioDenim N’hésitez pas à partager et, même, abonnez-vous. Bonne lecture.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Sem. 42, j'ai lu "Madame feu Mozart"

J’ai lu pour vous «  La redoutable veuve Mozart  » d’Isabelle Duquesnoy. Tout d’abord, je l’ai acheté car son titre m’a interpelé. J...