jeudi 4 mai 2017

Changement de Cap, Oral



L’oiseau utilise les courants ascendants pour se mouvoir en l’air et pour se reposer mais il ne peut obliger le vent à changer de direction. (d'après le Tao) 

Durant des milliers d’années, l’Homme a essayé de dominer la nature.
Dès l'Homo-Sapiens, nous nous sommes passés le mot : "évolution"! Nous avons imaginé, essayé, recommencé jusqu’à y arriver. C'était s'adapter ou mourir, évoluer ou dormir. 

Nous avons construit des cathédrales, des gratte-ciels, des centrales nucléaires. Nous avons volé; nous avons quitté le sol et même la Terre. Nous avons modifié des structures d’atomes et nous nous sommes servis d’ondes. Etc. 
Et, ce n’est pas fini ; il y a encore des choses à inventer, ou trouver puisque la plupart des inventions sont dues au hasard. 

L’Homme est ainsi fait ; il veut voler comme l’oiseau, nager comme le poisson ou commander aux éléments. Il veut comprendre, il veut reproduire et maitriser. 

Mais, que perdons-nous en nous libérant de l’attraction terrestre ?  Dans cette quête du savoir, sommes-nous plus heureux ? Sommes-nous encore capables d'entendre le cri de douleur de la nature qui nous entoure, d'où nous venons et que nous abîmons ? Aimons-nous encore notre Terre ? Qu'en dire ? 

Vous avez aimé mon post ? Vous aimerez aussi celui de mes amis : avidoxe, dinadedan, EcrirePastel, Elsass-by-Nath, et VittorioDenim N’hésitez pas à partager et, même, abonnez-vous. Bonne lecture.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

JLPV : L'ivre de mots" de Stéphane DeGroodt

Oui, j’ai osé lire le livre de Sthéphane DeGroodt tout d’abord parce que c’est SDeG, ce gars qui m’a stupéfait sur une chaine TV que j...