jeudi 1 juin 2017

A l'Ere des Sens Contraires



Tu te crois du néant et tu contiens l’univers.
Avicenne (al-Hussein) Ibn-Sina 980/1037 

Le mal des temps modernes, c’est le contre-sens.
En voici quelques exemples :

La robotique prend de plus en plus de place donc nous avons de moins en moins de travail à faire mais, les élus aimeraient nous faire travailler 4 heures de plus chaque semaine ; ils pensent que si chacun travaille plus, il y aura du travail aussi pour les chômeurs. Contresens !

De nos jours, les deux maladies les plus fréquentes sont le mal de dos et la dépression. 
C’est-à-dire que, alors qu’on utilise de plus en plus des outils et des robots pour nous aider et soulager des travaux pénibles, nous « attrapons » le mal de dos. Contresens ! Alors, que les temps sont meilleurs, que nous avons tout et le superflu, nous déprimons. Contresens ! 

Et, nous aussi, nous vivons dans le contresens ; nous aimons la liberté, nous nous réclamons du pays de la liberté et de l’égalité mais nous ne faisons rien pour être tous égaux, même nous trouvons cela anormal, et nous votons de plus en plus pour des partis qui nous enlèveraient cette liberté. Contresens !  

Pourquoi ?
Parce que l’homme a besoin de conquérir pour se sentir exister. 
Or, qui dit conquête dit se battre, guerres, inégalités, etc. Ce n’est pas ce que nous voulons mais, même quand nous n'agissons pas, nous laissons faire… alors, nous déprimons de ne pouvoir réprimer ! Contresens ! 

Vous avez aimé mon post ? Vous aimerez aussi celui de mes amis : avidoxe, dinadedan, EcrirePastel, Elsass-by-Nath, et VittorioDenim N’hésitez pas à partager et, même, abonnez-vous. Bonne lecture.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

JLPV : L'ivre de mots" de Stéphane DeGroodt

Oui, j’ai osé lire le livre de Sthéphane DeGroodt tout d’abord parce que c’est SDeG, ce gars qui m’a stupéfait sur une chaine TV que j...