mardi 20 juin 2017

Se Laver au Dedans



Quand vous sentez venir le flux du Tao
Cédez-lui le pas, cédez-lui le pas
D’après le Tao
Sentez, ressentez et rechargez-vous en énergie  

Le matin, le réveil, se lever, se raser ou maquiller, petit déjeuner ou pas, la route, etc. Le stress commence avant le réveil ; qu’en sera-t-il jusqu’au soir ? 

Il sera ce que vous en ferez. 

Quand vous parlez, de temps en temps vous vous arrêtez pour reprendre la respiration. De telle manière, au cours de sa journée, il faut faire des pauses pour « recharger ses batteries ». 

Le Tao est là pour vous aider. 
S’isoler des autres et en soi 15 secondes, respirer, inspirer, expirer, au moins 3 fois. Sentir le souffle du Tao, la vague qui vient, repart et revient jusqu’à vos pieds. Sentir le vent frais qui monte le long de votre corps et la tête qui se libère. Revenir, doucement, dans la réalité. Regarder autour de soi ; nous sommes prêts. Renouveler l’opération plusieurs fois dans la journée. 

C’est un peu comme faire des pauses pendant un voyage en voiture. Vous arriverez moins fatigué que tel autre qui n’en fait pas et, en plus, vous arriverez de meilleure humeur.
Pour le Tao, il n’est nul besoin d’accessoires. Il faut se débarrasser de ses mauvaises pensées pour avancer plus léger. 

Vous avez aimé mon post ? Vous aimerez aussi celui de mes amis : avidoxe, dinadedan, EcrirePastel, Elsass-by-Nath, et VittorioDenim N’hésitez pas à partager et, même, abonnez-vous. Bonne lecture.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

JLPV : L'ivre de mots" de Stéphane DeGroodt

Oui, j’ai osé lire le livre de Sthéphane DeGroodt tout d’abord parce que c’est SDeG, ce gars qui m’a stupéfait sur une chaine TV que j...