mardi 4 juillet 2017

J'ai des Congés, des congés, j'ai ...



Bonjour,

Je ne suis pas là ; je suis en Vacances...

Ceci est un message pour vous faire patienter.

En attendant mon retour, vous pouvez relire mes anciens posts ou les blogs de mes amis.

Au besoin, laissez-moi un message ; j'y répondrai à mon retour.

Merci pour votre compréhension et,
À bientôt.


Vous avez aimé mon post ? Vous aimerez aussi celui de mes amis : avidoxe, dinadedan, EcrirePastel, Elsass-by-Nath, et VittorioDenim N’hésitez pas à partager et, même, abonnez-vous. Bonne lecture.

lundi 3 juillet 2017

Se Rencontrer, même loin, Partager



Je suis un « petit » « follower » de facebook.
Je me connecte 15 minutes, le matin, pour dire bonjour à mes amis ou répondre au leur mais, aussi pour mettre le message que j'essaie de faire au quotidien sur mon blog http://www.gravillons.blogspot.com et, 15 minutes à 1 heure, le soir, pour voir ce qui se passe, répondre à mes amis (dont la plupart le sont aussi dans la vie) et me tenir informé de leur vie, de leur devenir.
Eh oui ! L’amitié, ça s’entretient. 
Quelqu’un a dit : « Les chemins de l’amitié se couvrent de ronces quand on n’y passe pas souvent. »
Je pense qu’il a raison. Donc, ne fut-ce que virtuellement, l’amitié mérite un peu de temps, mérite l’échange, mérite l’attention et, mes amis me le rendent bien. Pour preuve : avec 80 % d’entre eux, l’échange continue dans « la vraie vie ». Soit nous nous connaissions déjà, soit nous nous sommes connus après mais, l’échange est réel et continu. Pour les 20 % restants, il y a ceux avec qui l’échange s’est fait par messages en boîte privée et ceux pour qui l’échange est un like ou une remarque sur un post.
En bref, avec mes amis fb, il y a eu au moins un like. 

Le contact existe et, dans tous les cas, si la rencontre physique ne se fait pas ou n’a pas encore pu se faire, la cause en est « l’éloignement ». 
Exemple : Michaël habite Erie (USA) et moi en France. Soit l’une de nous fait le voyage pour aller chez l’autre soit on se donne rendez-vous dans un lieu commun : Montenero (It) et c’est ce qui va être fait cette année. 
Un autre exemple : avec Francis, nous avons-nous avons foulé les planches par une passion commune, le café-théâtre, l’écriture et l’humour. Francis est reparti vers sa Flandre natale ; nous continuons de correspondre grâce à facebook.  

Je constate donc que, aussi virtuelle qu’elle puisse être, cette amitié de « réseaux sociaux » est possible et il ne tient qu’à nous pour la rendre réelle

Tout est possible. Il suffit d’y mettre un peu d’imagination, de bon vouloir et de sincérité. L’occasion viendra créer le rapprochement, la bise ou la poignée de main physique. 

Vous avez aimé mon post ? Vous aimerez aussi celui de mes amis : avidoxe, dinadedan, EcrirePastel, Elsass-by-Nath, et VittorioDenim N’hésitez pas à partager et, même, abonnez-vous. Bonne lecture.

dimanche 2 juillet 2017

Date, Différent de Data


Chaque année, pour fêter notre anniversaire de mariage, nous (ma femme et  moi) allons visiter une ville. Nous faisons un repas en tête à tête et quelques photos pour les souvenirs. C’est une bonne façon de se retrouver comme nous nous sommes connus ; assis l’un en face de l’autre, seuls au monde et pourtant entourés de gens. 


Cette année, l’occasion de partir s’est présentée en mai et le voyage, la piscine chaude à bulles et le doux bruit des vagues ont devancé la date de notre mariage. Nous avons donc décidé, le jour ‘j’, de nous contenter du repas en tête à tête pour « commémorer » notre rencontre. 

Habituellement, je mets une photo du repas et je reçois des like, love, appréciations et félicitations de bon nombre de mes amis. Cette année, sans doute emporté par ma passion, j’ai voulu marquer le coup et postant une poésie. 

Quelle erreur ! A peine quelques like ! 
En même temps, j’ai pu constater que la nourriture de l’estomac fait réagir plus que la nourriture de l’esprit. C’est triste mais, c’est ainsi.

J’en ai déduit que si, dans mon blog, je parlais de cuisine ou de chats, j’aurais plus de « followers » et, qui sait, je pourrais même y mettre des pubs qui me permettraient de générer d’éventuels revenus… qui me permettraient de me faire des repas ou/et d’acheter un chat. Je les prendrais en photo et les mettrais sur le blog et… etc. 

Tout compte fait, non ! J’aime bien ce que je fais et préfère continuer dans la sincérité. L’écriture, la poésie et le Tao me satisfont amplement.
Je comprends très bien que la nourriture de l’estomac soit importante ; essayez de réfléchir le ventre vide ! Mais, je n’en suis pas là donc, un peu de poésie c’est le parmesan sur les spaghettis, c’est la cerise sur la chantilly qui recouvre les 3 boules de glaces du dessert, c’est le café à la fin du repas, c’est la musique de fond entre les plats et même la pluie qui s’est arrêtée de tomber alors que nous sortions du restaurant.

En fait, la poésie est partout ; il suffit de prendre le temps pour regarder.
Alors, c’est vrai, pour le post sur notre anniversaire de mariage, version poésie, je n’ai reçu que quelques like mais, ils étaient beaux : merci

Vous avez aimé mon post ? Vous aimerez aussi celui de mes amis : avidoxe, dinadedan, EcrirePastel, Elsass-by-Nath, et VittorioDenim N’hésitez pas à partager et, même, abonnez-vous. Bonne lecture.

JLPV "Tout commence il y a..." et des poussières

On le sait maintenant, dans l’échelle d’une journée, l’homme est apparu sur Terre les 5 dernières minutes !   Mais avant d’écrire so...