lundi 27 novembre 2017

J'ai Lu Pour Vous : Noirs Flocons



J’ai Lu pour vous : Noirs Flocons – Collectif – Éditions Du Citron Bleu.

Vous vous souvenez de mon ancien post ? 
Je vous ai parlé de Claude Guillemin et de son excellent Polar « Vengeance Mortelle ». 

Eh bien, j’ai découvert cet auteur, excellent et sympathique, dans ce livre car c’est un recueil de nouvelles faites par 7 auteurs différents et, il en fait partie. 

Personnellement, je préfère les nouvelles aux romans ; j’aime avoir fini de lire quand j’ai à faire. Je m’explique : vous lisez un « gros pavé ». Le train s’arrête et vous devez descendre. Vous devez arrêter de lire en plein dans ce que vous êtes en train de lire ! Ce n’est pas terminé ? Tant pis. Si vous voulez descendre, il faut arrêter. 
Et j’ai horreur de cela.

Donc, si vous êtes comme moi, ce livre est fait pour vous. 

Par ailleurs les auteurs : Isabelle Bruhl-Bastien (je vous en ai déjà parlé), Claude Guillemin (aussi), Philippe Koeberlé, Nathalie Michel, Fabrice Pichon, Jean-Louis Poirey et Annie Ramos, vous feront voyager sur une neige où le rouge-sang et le noir-flocon se mêleront pour votre plus grand plaisir! 

Pour le commander, voyez avec « Les Éditions du Citron Bleu » ou sur leur site :

Moi, je l’ai lu avec plaisir. Et vous, avec qui le lirez-vous ?

Vous avez aimé mon post ? Vous aimerez aussi celui de mes amis : avidoxe, dinadedan, EcrirePastel, Elsass-by-Nath, et VittorioDenim N’hésitez pas à partager et, même, abonnez-vous. Bonne lecture.

jeudi 16 novembre 2017

J'ai Lu pour Vous : Vengeance Mortelle de Claude Guillemin



Dans le livre Vengeance Mortelle, de Claude Guillemin, le titre « Vengeance Mortelle » est suivi d’un sous-titre : L’escapade Corse. 
En achetant le livre, je me suis demandé pourquoi !

Il faut dire que j’ai acheté le livre parce que j’avais lu le début, 37 pages, dans un autre livre : Noirs Flocons (je vous en reparlerai). J’avais tellement aimé l’histoire et la façon de l’écrire et de l’amener au lecteur que je m’étais promis de rencontrer l’auteur. Chose que j’ai faite au Salon du Livre de Belfort le 21 et 22 octobre et j’ai eu aussi la dédicace. 

Or donc, c’est en lisant le livre en entier que j’ai compris pourquoi l’auteur avait rajouté un sous-titre. Même si ce n’est qu’une seule histoire, il y a deux livres en un. 

Dans la première partie, tout va très vite. Personne ne sait encore qui est le tueur et, celui-ci va assez vite pour « faire le ménage ».
Dans la deuxième partie, il se sent surveillé (et, il l’est) et doit faire attention à tout ce qui l’entoure. Le prédateur est traqué, il doit avancer avec précaution et, cela prend plus de temps. Et puis, il se trouve en Corse, les vacances, le soleil, la mer, il faut plus de temps…

Mon conseil : achetez le livre, vous allez vous régaler.

Moi, je l’ai acheté dans un Salon du Livre pour avoir la dédicace et, surtout, pour discuter avec l’auteur mais, vous pouvez aussi vous le procurer en le commandant sur : http://www.pounon.com/ et, n’oubliez pas de vous le faire dédicacer.

Vous avez aimé mon post ? Vous aimerez aussi celui de mes amis : avidoxe, dinadedan, EcrirePastel, Elsass-by-Nath, et VittorioDenim N’hésitez pas à partager et, même, abonnez-vous. Bonne lecture.

vendredi 10 novembre 2017

J'ai Lu Pour Vous : La Pièce Manquante



J’ai Lu Pour Vous : La Pièce Manquante de Renée Hallez 

Dans ce polar, l’auteure nous emmène dans un monde qu’elle a inventé, une agence de détectives, avec des collègues de travail qui ont un passé, des histoires et même des problèmes de santé. Mais, ce monde semble tellement réel qu’on s’y prend au jeu. On mène l’enquête avec « son » agence de détectives. On est l’un d’entre eux, pas un spectateur. 

Du coup, on est malheureux quand on a « foiré » sur une affaire et on est content quand l’enquête est menée à terme convenablement avec le moins de morts possibles.
(En même temps, s’il n’y avait pas de mort, ce ne serait pas un polar ! Or, c’en est un et des morts, il y en a.)  

Par ailleurs, ce monde, est-il vraiment inventé ? Quand je me suis aperçu que je connaissais la moitié des personnages, qui sont bien réels, je me suis mis à craindre pour eux ! Jusqu’où va-t-elle (l’auteure) me mener ?
Jusqu’à arrêter le coupable, évidemment ! Et, de quelle façon ! Qui est réellement la pièce manquante ? 

Bref : c’est un excellent livre. Vous pouvez l’acheter pour vous ou pour offrir ; vous ne ferez pas piètre figure. Vous pouvez l’acheter chez l’éditeur Bastberg, sur internet, dans les bonnes librairies ou directement à l’auteure dans les salons du livre ou lors d’une dédicace. 

Vous avez aimé mon post ? Vous aimerez aussi celui de mes amis : avidoxe, dinadedan, EcrirePastel, Elsass-by-Nath, et VittorioDenim N’hésitez pas à partager et, même, abonnez-vous. Bonne lecture.

samedi 4 novembre 2017

J'ai Lu Pour Vous : Le(s) Tueur(s) à la Coiffe... Elsass Frei



Naturellement, j’ai d’abord lu le premier volet de l’histoire : « Le Tueur à la Coiffe Alsacienne ». 
Je ne l’ai pas acheté : une amie, connaissant mon amour pour l’Alsace, me l’a offert. Elle a bien fait car j’ai tout de suite été captivé par le récit. Et, dès que j’ai su que l’auteur, Jean-Marie Stoerkel, avait fait une suite, je me suis débrouillé pour l’acheter, cette fois-ci avec une dédicace. 

Ainsi, j’ai aussi lu pour vous : LES TUEURS A LA COIFFE ALSACIENNE. Je peux donc vous parler de l’histoire dans son ensemble. 

Ce livre est un polar avec les recettes du polar : policier et tueurs se font la course en semant des cadavres derrière eux, ainsi qu’une bonne dose d’humour (noir), d’intrigues ou de mystères. Il met aussi en exergue les caractères des personnages fictifs (héros de l’histoire) et des manières de faire et de voir les choses mais, il présente aussi, de façon journalistique, des personnages réels. En plus, Jean-Marie Stoerkel a situé l'équipée dans une période assez compliquée de l’Alsace Région : sa négation par « les de-paris », les « pro-bof-alsaciens », les faux-culs, les traitres, les ignorants, etc.
Et, à mon avis, ce n’est pas fini car l’Histoire, la vraie, continue. 

En conclusion : si vous aimez le polar, vous pouvez (et devez) acheter les deux livres. Au moins, pour une fois, vous apprendrez des choses utiles.  (sur les tueurs DE la coiffe ?) 

Le livre est vendu dans les bonnes librairies, par l’éditeur Bastberg, sur internet ou dans les salons et là où l’auteur fait ses dédicaces.  

Vous avez aimé mon post ? Vous aimerez aussi celui de mes amis : avidoxe, dinadedan, EcrirePastel, Elsass-by-Nath, et VittorioDenim N’hésitez pas à partager et, même, abonnez-vous. Bonne lecture.

JLPV "Tout commence il y a..." et des poussières

On le sait maintenant, dans l’échelle d’une journée, l’homme est apparu sur Terre les 5 dernières minutes !   Mais avant d’écrire so...