jeudi 21 décembre 2017

Le Phare des Sentiments - Rimes Rebelles de Patrizia D'Angelo



J’ai Lu pour Vous : «  Le Phare des Sentiments » de Patrizia D’Angelo, sous-titré : « Rimes Rebelles ». 

Oui, c’est de la poésie ; c’est écrit sur la couverture et, à l’intérieur, on y découvre vraiment de la poésie. L’auteure ne ment pas. D’ailleurs, si un rimeur, pour faire joli, peut mentir, un vrai poète ne ment pas ! 

Mais, ce n’est pas de la poésie « ennui ».
Tous les textes se lisent avec plaisir comme on boirait de l’eau quand on a soif. Et, c’est de la poésie « amour » puisque ce sentiment (rappelé dans le titre) y est décliné avec plusieurs possibilités.
Le mot phare nous rappelle qu’il faut faire attention : l’amour, tout comme le bonheur, est fragile. Et, tel le flocon de neige, dès qu’on croit le tenir en main, si on ferme la main, il disparait. L’amour meurt dès qu’il est en cage. L’amour, c’est la liberté, la vague, l’espace ou l’océan ; libre, fort et fragile à la fois. 

Quant au sous-titre « Rimes Rebelles », il est nous donne des vérités. 
Ces vérités qu’on ne veut plus entendre, aujourd’hui, car elles nous contraignent. Dans notre société d’égoïsme, nous ne sommes plus habitués à partager ! Mais, la liberté est à ce prix : elle s’arrête là où commence celle des autres.

Et puis, l’auteure nous parle de la mer aux vagues indécises, des bateaux qui partent en emportent une partie de nous, des îles qui attendent un pont... 

En fait, il faut lire le livre « Le Phare des Sentiments » et rêver aux vacances, aux retours, à la liberté, etc. pour s’en faire une idée à soi. 
Patrizia fait partie des vrais poètes, ceux qu’on a plaisir à lire.
ISBN : 978-2-9529456-0-8 

Vous avez aimé mon post ? Vous aimerez aussi celui de mes amis : avidoxe, dinadedan, EcrirePastel, Elsass-by-Nath, et VittorioDenim N’hésitez pas à partager et, même, abonnez-vous. Bonne lecture.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

JLPV : L'ivre de mots" de Stéphane DeGroodt

Oui, j’ai osé lire le livre de Sthéphane DeGroodt tout d’abord parce que c’est SDeG, ce gars qui m’a stupéfait sur une chaine TV que j...