vendredi 16 mars 2018

JLPV : Derniers Soupirs à Nonnenbruch de Frickert&DiMarco



La première chose qui nous saute aux yeux, c’est l’image du loup sur la couverture. Le titre, assez emblématique et curieux, ne vient qu’après. Alors, on lit la 4ème de couverture et on s’aperçoit que c’est un roman. 

En fait, le tout incite à le lire car chaque détail de la couverture pose des questions. C’est quoi ce loup ? Et Nonnenbruch, c’est où ? Que vient faire cette jeune femme dans l’histoire ? Le loup a-t-il les yeux verts ? Pourquoi ces hommes qui veulent la tuer l’appellent-ils la sorcière ? Etc. 

Et puis, j’ai commencé à le lire et, dès le début, le style, la façon d’entrer en matière, m’étonne. Oui, ça me plait ! Je continue. 

Bon, là, je ne vais pas vous raconter l’histoire mais, sachez que jusqu’à la fin, on ne sait pas qui est la dame et quel est le point qui la relie au loup. Tout est délié et reconstitué au fur et à mesure. 

Une chose quand même : un loup n’est pas un chien. 

C’est édité chez Lulu.com ; ISBN : 978-0-244-67389-5 et c’est le 3ème volet de la coopération entre Patrick Frickert et Vittorio DiMarco. 

Vous pouvez y acceder en cliquant sur ce lien :
Bonne lecture et, si j’ai tort, dites-le moi. Merci. 

Vous avez aimé mon post ? Vous aimerez aussi celui de mes amis : avidoxe, Dan&Dina, dinadedan, EcrirePastel, Elsass-by-Nath, gravillons et VittorioDenim N’hésitez pas à partager et, même, abonnez-vous. Bonne lecture.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

JLPV : L'ivre de mots" de Stéphane DeGroodt

Oui, j’ai osé lire le livre de Sthéphane DeGroodt tout d’abord parce que c’est SDeG, ce gars qui m’a stupéfait sur une chaine TV que j...