jeudi 6 décembre 2018

JLPV La trilogie "Corbeau Nigaud" par Annie Bourgasser


C’est bientôt Noël ? Voilà qui tombe à point car je vais vous parler de trois livres, qui ne font qu’une seule histoire en somme. Le tout est écrit par Annie Bourgasser, s’adresse aux enfants et chaque livre peut être lu séparément. 

Dans le premier, « Corbeau Nigaud », un corbeau navigue entre le bien et le mal. Sa maitresse, une ogresse, l’appelle Corbeau Nigaud mais, elle ne peut pas comprendre ; il n’est pas niais mais amoureux.
Pour le deuxième volet, « Le secret du chant magique », c’est une bergère et un enfant, Lucas, que la bergère, Iris, avait réussi à sauver de l’ogresse, qui en sont les héros courageux.
Et, dans le troisième volet, « Dans le monde d’Ondina », on a enfin la conclusion puisque Lucas a grandi, il rencontre le benjamin des enfants de l’ogresse et fait un choix : le lieu où il veut habiter. Mais, pour chaque personnage les choix sont présents ; c’est la vie ! 

Alors, ce qui m’a plus dans cette trilogie : un suivi sur une longue période, des lieux différents pour chaque volet, les rebondissements pour chaque destinée, des personnages qui expriment « nos » qualités et défauts et, le tout, à la portée des enfants (et des parents !). 

Pour se procurer un livre (ou les trois), il vous suffira de les demander à l’auteure via Facebook par exemple, taper Annie Bourgasser, ou d’aller la rencontrer lors d’une dédicace. (Eventuellement, vous pouvez m’écrire, je vous enverrai son adresse mail.) 

Vous avez aimé mon post ? Vous aimerez aussi celui de mes amis : avidoxe, Dan&Dina, dinadedan, EcrirePastel, Elsass-by-Nath, TandemLittéraire, gravillons, polarsensudalsace et VittorioDenim N’hésitez pas à partager et, même, abonnez-vous. Bonne lecture.
Petit aparté qui n’a peut-être rien à voir avec le livre : quand on me dit : « Mais, pour qui tu te prends ! » je réponds : « Moi, je ne suis personne ou juste un miroir. Ce que tu vois, c’est toi ! Si tu me tires la langue, ne t’étonne pas de ce que tu vois. » Bonne journée quand même.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Sem. 42, j'ai lu "Madame feu Mozart"

J’ai lu pour vous «  La redoutable veuve Mozart  » d’Isabelle Duquesnoy. Tout d’abord, je l’ai acheté car son titre m’a interpelé. J...