jeudi 15 août 2019

JLPV "Les Fleurs du Diable" de Isabelle Bruhl-Bastien


J’avais acheté le livre pour l’offrir à un ami ; le titre et la couverture m’avaient fait penser à lui. Et puis, j’ai lu la première page… 

Quand un livre est bon, on le sent déjà au début. La première page m’a amené à lire le chapitre. Une fois que j’avais commencé, ben, je suis passé au second chapitre et ainsi de suite. Je n’ai pas su résister, je voulais savoir la suite ! 

L’intrigue est bonne et c’est bien écrit et il ne faut pas oublier la profondeur des propos. Le fond et la forme vous appellent et vous proposent un voyage obsédant où le plaisir de lire se confond avec une histoire où vous êtes mêlés à des évènements mystérieux. Les sujets traités sont multiples et vous donneront à penser.
Et puis, la fin : un régal. Tout est remis en question. 
Pourtant, quand tout est mis à plat, tel un puzzle qu’on vient de terminer, quand il ne manque rien et que chaque pièce a sa bonne place, celle qui donne l’histoire, on devrait être rassuré : on a fini… On a fini ? 

Ce livre m’a fait penser à « Meilleurs Souvenirs de Belfort » de Frickert/DiMarco où le personnage principal doute de sa propre existence alors, celle des autres… 

Les Fleur du Diable vous mettront dans la peau d’une psychiatre, le docteur Hélène Pagès. Elle a la cinquantaine et son équilibre psychique (donc, le vôtre) sera mis à rude épreuve suite à une série d’incidents. En viendra-t-elle à bout ? Dans son inexorable descente aux enfers, trouvera-t-elle la bonne porte de sortie ? Je n’en dis pas plus. Et, d’ailleurs, qui est cette silhouette aux intentions inquiétantes ? 

Les Fleurs du Diable, c'est un livre de 304 pages, édité aux Éditions du Venasque, ISBN 978-2378991074
L’édition des Fleurs du Diable que j’ai en main a été achetée sur Amazon ; il vous suffira de cliquer sur le lien pour lire quelques pages ou pour le posséder !

Bonne lecture et, méfiez-vous des manipulateurs… 

Vous avez aimé mon post ? Vous aimerez aussi celui de mes amis : avidoxe, Dan&Dina, dinadedan, EcrirePastel, Elsass-by-Nath, TandemLittéraire, gravillons, polarsensudalsace et VittorioDenim N’hésitez pas à partager et, même, abonnez-vous. Bonne lecture.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

JLPV : L'ivre de mots" de Stéphane DeGroodt

Oui, j’ai osé lire le livre de Sthéphane DeGroodt tout d’abord parce que c’est SDeG, ce gars qui m’a stupéfait sur une chaine TV que j...