jeudi 21 novembre 2019

JLPV "Changer l'eau des fleurs" de Valérie Perrin


Cette fois, ce n’est pas moi qui l’ai lu mais j’ai entièrement confiance en la personne qui l’a lu… pour vous : Michèle Nauroy. 

Michèle Nauroy, je vous en ai parlé pour ces excellents livres de cuisine qui m’ont donné envie de me mettre aux fourneaux comme « Du fromage sinon rien » ou celui que j’ai mis sur ce blog : « Légères et savoureuses »  et tant d’autres livres dont je vous parlerai prochainement. 

Bref, voici le résumé de la semaine pour « Changer l’eau des fleurs » de Valérie Perrin. 

« Violette a été abandonnée à sa naissance. De familles d’accueil en foyers, elle finit par trouver, très jeune, un emploi de serveuse dans un bar où elle rencontre aussi l’amour. La vie la conduit ensuite à occuper un poste de garde-barrière, puis de gardienne de cimetière en Bourgogne. Elle nous raconte avec émotion ses vies, celle des occupants du cimetière et de leurs familles, son intérêt grandissant pour ce métier peu commun, ses rencontres. Entre drames, petits bonheurs et espérance entrecroisés, une histoire simple, poignante, à la fois noire et tendre, écrite d’une plume légère et sensible et teintée d’une grande humanité…
Un beau roman, à découvrir absolument. Arrivé(e) à la dernière page, vous le refermerez à regret. »       
Michèle Nauroy, Novembre 2019 

Vous pouvez acquérir le livre de Valérie Perrin en cliquant sur le lien « Changer l’eau des fleurs »
Je n’ai pas changé un mot. 

Caractéristique :
672 pages – en format poche – 11,4 x17,9 – ISBN : 978-2253238027
560 pages – en format broché – 14 x 20,5 – ISBN : 978-2226403049


Vous avez aimé mon post ? Vous aimerez aussi celui de mes amis : avidoxe, cap Morgenspat, Dan&Dina, dinadedan, EcrirePastel, Elsass-by-Nath, TandemLittéraire, gravillons, polarsensudalsace et VittorioDenim N’hésitez pas à partager et, même, abonnez-vous. Bonne lecture.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

JLPV : L'ivre de mots" de Stéphane DeGroodt

Oui, j’ai osé lire le livre de Sthéphane DeGroodt tout d’abord parce que c’est SDeG, ce gars qui m’a stupéfait sur une chaine TV que j...