jeudi 28 novembre 2019

JLPV : L'ivre de mots" de Stéphane DeGroodt


Oui, j’ai osé lire le livre de Sthéphane DeGroodt tout d’abord parce que c’est SDeG, ce gars qui m’a stupéfait sur une chaine TV que je ne nommerai pas puisqu’elle ne me paie pas pour que je lui fasse la pub mais, en même temps, comme je ne lui ai rien demandé… 

Bref, revenons à « L’ivre de mots » qui aurait pu s’intituler « L’ivre de maux » aussi car, en refermant le livre j’en avais appris des vertes et des pas mures sur les façons de dire les mots, les phrases et leurs répercussions. D’ailleurs, le Stéphane lui-même dit qu’il aurait pu titrer son livre : « A vous. Emois… »  

Alors, de quoi il parle ? 
Stéphane, pas le livre ; le livre ne parle pas. Même quand des interjections, des exclamations, des clameurs, des pensées, des proverbes, des aphorismes, des réflexions, etc. se bousculent dans votre tête, ce n’est pas le livre qui vous parle… c’est vous ! Ce sont VOS raisonnements ! 

Alors, me direz-vous pourquoi acheter ce livre ? Eh bien, c’est parce qu’il n’y a pas de réponse sans question. Et là, on se demande... tellement il y a d’écho. 
Normal. Si dans votre tête ça sonne et ça raisonne, c’est parce que la voix y est, elle ! Et la consonne l’alarme à l’œil ! 

En tout cas, je me suis régalé. Exemple : 'Molière n'a jamais eu de molière et pourtant, quel comédien' ou 'Le zèbre est coquet, il garde sa ligne' ou encore 'Si la nuit tous les chats sont gris, qu'en est-il des chats teints ?'   

Donc, titre : "L'ivre de mots" ; Auteur : Stéphane DeGroodt ; édité chez « L’Observatoire » ; ISBN 978-10-329-0426-8 ; dépôt légal 11/2019.  Les illustrations, drôles et intelligentes, sont d'Antoine Moreau-Dusault. Les vides, de l'espace et SDeG un brelge ! (mot qui figure dans son l'ivre)

Bonne lecture 

Vous avez aimé mon post ? Vous aimerez aussi celui de mes amis : avidoxe, cap Morgenspat, Dan&Dina, dinadedan, EcrirePastel, Elsass-by-Nath, TandemLittéraire, gravillons, polarsensudalsace et VittorioDenim N’hésitez pas à partager et, même, abonnez-vous. Bonne lecture.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

JLPV : L'ivre de mots" de Stéphane DeGroodt

Oui, j’ai osé lire le livre de Sthéphane DeGroodt tout d’abord parce que c’est SDeG, ce gars qui m’a stupéfait sur une chaine TV que j...